EMMAÜS

Notre coeur ne brûlait-il pas en nous tandis qu'il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Ecritures ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 28ème dimanche dans l'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 13:57



Près de toi, Seigneur,
sans fin nous vivrons.

Grâce et bonheur m'accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j'habiterai la maison du Seigneur
pour la durée des jours.
Psaume 22 (23)



Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils. Matthieu 22,2



Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux. Matthieu 22, 14

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira


Dernière édition par Evelyne le Mer 8 Oct - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 14:52

Les textes du dimanche :

http://www.portstnicolas.org/28e-dim-ordinaire-12-10-Textes.html

Nous sommes les mendiants et les désoeuvrés que le Maître invite au repas de son eucharistie. Mais si ce repas est gratuit, donné par pure grâce, je ne puis me permettre d’y venir avec sans-gène, en négligé (évangile). Savez-vous ce qui se passe à la messe ? Le Seigneur lui-même vient essuyer les larmes de votre visage et vous libérer ! (première lecture). Dieu subvient magnifiquement, surabondamment au besoin profond de votre coeur. Il vous comblera selon sa richesse dans le Christ Jésus (deuxième lecture).
René Ludmann, site de Port Saint Nicolas

suite de l'analyse des textes : http://www.portstnicolas.org/28e-dim-ordinaire-12-10.html

Les textes de ce jour parlent de repas de fête. Le prophète Isaïe évoque un repas de noce où Dieu accueille l’humanité. Cette image est reprise dans le psaume : Tu prépares la table pour moi, dit le croyant à Dieu. Dans l’évangile, Jésus raconte la parabole d’un roi qui célèbre les noces de son fils. Il invite tout le monde à la fête, mais tout le monde ne s’en montre pas digne.
Méditons la belle phrase de Paul : Dieu subvient magnifiquement à tous vos besoins.
Fiches dominicales

suite de l'analyse des textes : http://www.bible-service.net/site/434.html

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 15:29

La table du festin et le festin des noces.

Première lecture : du livre d’Isaïe 25, 6-9
Après des annonces de dévastation et de jugement, ce sont dans l’action de grâces des perspectives de restauration messianique sui sont évoquées.
Il nous a sauvés !

Psaume 33
Près de toi, Seigneur, sans fin nous vivrons.

Deuxième lecture : de la lettre de saint Paul aux Philippiens 4,12-14.19-20
Les contraintes de la vie apostolique.
Dieu subviendra magnifiquement à tous vos besoins.

Evangile selon saint Matthieu 22,1-14 (lecture brève : 22,1-10)
Remarque : voici encore une de ces paraboles de Matthieu (Luc en présente un parallèle : Lc 14,15ss), qui à la fois surprend et déconcerte. Car si son langage est pris à la lettre, au premier degré, si l’on perd de vue qu’il s’agit d’une histoire inventée pour nous introduire plus avant dans la réalité du Règne de Dieu, alors effectivement les lecteurs pourront fermer les oreilles au message ! Une autre difficulté à lever est de bien saisir que, de l’avis de nombreux biblistes, l’invraisemblance de la finale actuelle, avec la question du « vêtement de noce », est éclairée, sinon levée, par le fait qu’il s’agit d’une seconde mini-parabole, qui a été rattachée lors de la rédaction de Matthieu. Peut-être vaut-il mieux, avec la possibilité offerte par la liturgie, s’en tenir aujourd'hui à la lecture brève.
Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux.
Sans doute, ne sommes-nous pas toujours prêts à saisir le langage concret et imagé qui est le propre du genre littéraire ‘paraboles’, avec ses excès de langage comme dans les contes ; il ne faut pas s’arrêter à chaque détail du récit, mais s’efforcer d’en percevoir la ‘pointe’ qui pique l’attention et dit le message, et il faut se rappeler que nous sommes au Proche-Orient….
Le cadre de cette parabole est clair : dans ce roi qui a préparé ce repas des noces de son fils (« tout est prêt » est répété à trois reprises) ; il nous faut bien reconnaître Dieu qui invite à son Royaume, avec les noces de l’Alliance entre Lui et son peuple. Mais il ne convient pas d’insister sur le fils qui disparaît dans la suite : c’est comme un petit signe adressé aux lecteurs chrétiens !
Trois vagues d’invitations sont adressées pour « appeler » à ce festin du Royaume :
- les premiers invités ne voulaient pas venir, tout simplement !
- ensuite, malgré l’insistance des envoyés du roi, refus, excuses, et même violences ! (la réponse du roi en colère est à comprendre dans le style oriental du langage en paraboles, et on y reconnaîtra également une allusion à la ruine de Jérusalem, en l’an 70) ;
- enfin, l’envoi « aux croisées des chemins », pour inviter tout le monde au repas !
Et c’est ainsi que « la salle de noce fut remplie de convives » au terme de l’histoire. Que nous dit une telle parabole sur nos attitudes ? Que Dieu a tout préparé d’abord, que le repas est bien offert, mais qu’il s’agit de répondre à cette royale invitation … Ensuite, que les invités (le peuple élu) ont bien souvent décliné l’invitation, au temps de Jésus comme aux temps des apôtres ; devant un tel refus, quelle attitude reste possible ? … Enfin et surtout, c’est l’annonce claire que le dessein de Dieu réussira et que, un beau jour, la salle de noce sera remplie de tous ceux que les envoyés auront rencontrés « aux croisées des chemins … les mauvais comme les bons » : personne n’en sera exclu, de la part de Dieu ! Mais on peut soi-même s’en exclure pour des raisons plus ou moins valables.
Tous sont donc bien appelés et invités, mais tous ne sont pas automatiquement élus ; ou bien « Nombreux en effet sont les appelés, mais peu nombreux les élus » (Thaddée Matura). Car ce serait tenir pour rien la libre réponse des uns et des autres : une Alliance se fait à deux !
Dans sa version longue, la conclusion du récit offre un rebondissement surprenant, d’ailleurs absent de la version de Luc ; redisons que nous trouvons ici la trace d’une mini-parabole sur le vêtement de noces (la robe du baptême, dira-t-on parfois, longtemps après). Cet élément adventice a sans doute été ajouté à la parabole précédente, mais non sans invraisemblance … Il reste cependant claire que la participation au salut de Dieu comporte des exigences de vie, ce que redisent tous les évangiles ! On fera aussi remarquer que la sentence finale (les ténèbres et les pleurs – les grincements de dents – les pieds et poings liés : il s’agit là d’images classiques, dont le langage est fait pour avertir !) nous rapporte bien évidemment à tous le contexte du jugement dernier, évoqués par ces termes forts.

Pierre Mourlon Beernaert
Revue Feu Nouveau

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 15:50

Des textes pour célébrer.

Monition d'ouverture
Dieu nous invite, Dieu nous accueille.
« Heureux les invités au repas du Seigneur »
nous dit l’Eglise à chaque eucharistie.
Ouvrons notre cœur à la joie de cette fête,
et célébrons la proximité et la tendresse
d’un Dieu qui se donne par amour.
Michel Maindon dans la revue Feu Nouveau

Prière pénitentielle
Seigneur Jésus, envoyé par le Père, tu nous ouvres le chemin vers les eaux tranquilles, béni sois-tu et prends pitié de nous.
Ô Christ, venu dans le monde, tu nous prépares la table pour le festin des noces, béni sois-tu et prends pitié de nous.
Seigneur, élevé dans la gloire du Père, tu nous fais participer au festin du Royaume, béni sois-tu et prends pitié de nous.
Pierre Cardon dans la revue Feu Nouveau

Prière après la communion
Dieu notre Père, tu nous as revêtus de ton amour,
tu nous as accueillis et sanctifiés par cette communion.
Garde-nous dans la joie de cette assemblée
et conduis-nous aux noces éternelles.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Liliane Simon dans la revue Feu Nouveau

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 16:05

Méditation Les noces de l’Agneau.



Oyez, oyez, bonnes gens,
la belle, l’heureuse nouvelle :
Dieu invite à la fête …
La table est dressé et le repas est prêt !
Mettez-vous le cœur à l’espérance
et revêtez l’habit de lumière.
Le Père marie son Fils à la terre.
Le Seigneur célèbre les noces
du Christ et de l’humanité !
Au festin, vous êtes tous conviés !
Venez, entrons dans la farandole,
chantons la joie qui ne finira pas :
le bonheur est là pour être partagé.

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 16:51

Des chants pour célébrer

La Sagesse a dressé une table (SYL F 502)
Si l'on veut laisser un temps d'intériorisation après l'homélie, chant de Gouze, repris à mi-voix ou bouche fermée par un groupe choral, ferait un bon "coussin" de prière.
Michel Maindon, revue "Feu Nouveau"

Préparons la table (B21-85)
C'est sans doute l'occasion de "dresser la table" au moment de la présentation des dons. Au début de la célébration, l'autel sera sans nappe, ni fleurs, ni cierge. A ceux qui apporteront le pain et le vin se joindront ceux qui porteront la nappel, les fleurs et le cierge.
Pierre Cardon, revue "Feu Nouveau"

"Au noces de ton Fils"

http://media.putfile.com/25-Aux-noces-de-ton-Fils-I
Le temps du royaume - Année A
Ateliers du Fresne


Paroles : Claude Bernard, Musique : Michel Wackenheim

Aux noces de ton Fils,
Dieu saint, tu nous invites ;
La table est préparée,
Le vin sera versé.
Qui donc, Seigneur,
N’entrerait à ton festin ?

Refrain :
Louange à toi qui nous appelles,
Heureux, le peuple des sauvés !

Envoie tes serviteurs,
qu’ils portent la nouvelle :
Venez de tous pays,
Goûtez à la vraie vie !
Ta joie, Seigneur,
donne-nous de l’accueillir.

Vêtus de ton pardon ,
debout nous rendons grâce.
La Pâque s’accomplit,
c’est l’œuvre de l’Esprit.
Pour toi, Seigneur,
entonnons le chant nouveau !

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 16:58

Avec les enfants et les jeunes

Des images à colorier et à partir desquelles un partage peut être entamé sur les lectures du jour :


Jean Vanier


Jean-François Kieffer

Actualisation de la Parole : rechercher avec les plus grands, des réponses possibles aujourd'hui pour repousser l'invitation aux noces :
- je n'ai pas le temps, aujourd'hui, je sors avec des copains ;
- c'est mon anniversaire aujourd'hui, ma famille vient dîner ;
- nous sommes en examens, je dois étudier ;
- ...

Une réflexion sur le Royaume de Dieu
voir ici : http://cateflo.actifforum.com/propositions-d-animations-f40/au-royaume-de-jesus-t122.htm#227

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Mer 8 Oct - 18:11

Avec les enfants et les jeunes

Animation proposée dans le livre : « Liturgies de la Parole adaptées aux enfants » Nancy de Montpellier et François Lear – Editions Fidélité

Dieu est toujours prêt pour faire Alliance


Contexte et symboles
Toute la Bible exprime la relation des hommes entre eux par le symbole du festin, du repas. Chaque événement de vie est occasion d’une rencontre autour d’un repas ; manger ensemble crée de nouveaux liens, de nouvelles relations.
Il en est de même avec Dieu. Sachant que c’est de l’amour de Dieu qu’il tire sa nourriture, l’homme biblique exprime son rapport avec Dieu comme un rapport de personne à personne lors d’un repas, d’un festin.
Jésus saura exprimer toute la richesse du sens du repas pour dire qu’il est envoyé par Dieu pour tous, spécialement pour les pécheurs. Il commence la nouvelle Alliance voulue par son Père lors des noces de Cana (Jn 2) et celle-ci est pleinement scellée lors de la dernière Cène où il se donne à la fois comme Serviteur et Pain de Vie.
Ce n’est pas un repas triste, de funérailles. Le symbole du festin exprime le bonheur, la joie de la relation entre Dieu et les hommes (première lecture).

Pistes d’animation
Dresser dans une salle une belle table de fête comme si nous allions célébrer un événement, quelque chose d’important (ndlr : on peut aussi tout simplement faire évoquer aux enfants des tables de fête ou leur montrer des photos)
Comme il s’agit d’une parabole, découvrir avec les enfants ce que le texte nous dit de Dieu et de son Royaume.
Le roi, c'est-à-dire Dieu, invite à des noces, à faire Alliance : « Tout est prêt ».
Les enfants expriment comment ils peuvent percevoir que l'Eucharistie symbolise bien ce festin : à l’église, tout est prêt, la porte est ouverte, il y a des fleurs, des bougies allumées, une nappe mise sur l’autel … Chaque dimanche, tout est prêt. Dieu est toujours prêt à nous accueillir. Commenter avec les enfants la table dressée au centre de la salle.
Relever avec les enfants que les invités ne sont pas explicitement choisis : « Les serviteurs rassemblèrent tous ceux qu’ils rencontrent, les mauvais comme les bons ».

Prière
Ecrire sur une grande nappe en papier la phrase : « Heureux les invités au repas du Seigneur ».
Laisser les enfants réagir à propos de cette phrase pour qu’ils découvrent qu’elle est prononcée juste avant la distribution de la sainte Communion.
Reprendre cette phrase sous forme de prière, en la répétant lentement avec les enfants.

Geste
Chaque dimanche, Dieu est prêt pour nous accueillir à son festin. Qu’en est-il de nous ?
Sur la grande nappe, inviter les enfants à écrire ou signer leur prénom en signe de réponse positive à l’invitation de Dieu. Cette nappe sera portée et posée sur l’autel avec les offrandes.

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28ème dimanche dans l'année   Aujourd'hui à 4:15

Revenir en haut Aller en bas
 
28ème dimanche dans l'année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrons dans l'année de la FOI et de la JOIE sans fin, avec Luisa PIccarreta
» Rêves d'espace de la Nasa...dans les années 60'
» Vomir plusieurs fois dans l'année ?
» L'institution des masses dans les années 30 et l'esthétisation du politique dans le monde occidental
» Nombre de semaines travaillées dans l'année.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMMAÜS :: SUR LE CHEMIN ... :: Lectures dominicales :: Temporal et Temps ordinaire A-
Sauter vers: