EMMAÜS

Notre coeur ne brûlait-il pas en nous tandis qu'il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Ecritures ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Deuxième dimanche d'avent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 12:14

Les textes du jour

Lecture du livre d’Isaïe (40, 1-5. 9-11)

“Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem et proclamez que son service est accompli, que son crime est pardonné, et qu’elle a reçu de la main du Seigneur double punition pour toutes ses fautes.”
Une voix proclame : “Préparez à travers le désert le chemin du Seigneur. Tracez dans les terres arides une route aplanie pour notre Dieu. Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées, les passages tortueux deviendront droits et les escarpements seront changés en plaine. Alors la gloire du Seigneur se révélera et tous en même temps verront que la bouche du Seigneur a parlé.”
Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion. Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem. Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : “Voici votre Dieu.” Voici le Seigneur Dieu : il vient avec puissance et son bras est victorieux. Le fruit de sa victoire l’accompagne et ses trophées le précèdent. Comme un berger, il conduit son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, et il prend soin des brebis qui allaitent leurs petits.

Psaume 84 [85]

Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut.

J’écoute : Que dira le Seigneur Dieu ?
Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple.
Son salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.

Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s’embrassent ;
la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.

Le Seigneur donnera ses bienfaits,
et notre terre donnera son fruit.
La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.

Lecture de la deuxième lettre de saint Pierre Apôtre (3, 8-14)

Frères bien-aimés, il y a une chose que vous ne devez pas oublier : pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans et mille ans sont comme un seul jour. Le Seigneur n’est pas en retard pour tenir sa promesse, comme le pensent certaines personnes : c’est pour vous qu’il patiente ; car il n’accepte pas d’en laisser quelques-uns se perdre ; mais il veut que tous aient le temps de se convertir. Pourtant, le jour du Seigneur viendra comme un voleur. Alors les cieux disparaîtront avec fracas, les éléments en feu seront détruits, la terre, avec tout ce qu’on y a fait, sera brûlée. Ainsi, puisque tout cela est en voie de destruction, vous voyez quels hommes vous devez être, quelle sainteté de vie, quel respect de Dieu vous devez avoir, vous qui attendez avec tant d’impatience la venue du jour de Dieu, (ce jour où les cieux embrasés seront détruits, où les éléments en feu se désagrégeront). Car ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien-aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 1-8 )

Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, le Fils de Dieu. Il était écrit dans le livre du prophète Isaïe : Voici que j’envoie mon messager, devant toi, pour préparer ta route. À travers le désert, une voix crie : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. Et Jean le Baptiste parut dans le désert, il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés.
Toute la Judée, tout Jérusalem, venait à lui. Tous se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en reconnaissant leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau avec une ceinture de cuir autour des reins et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : “Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit-Saint.”

Du site "Port Saint Nicolas"

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 12:16

Commentaires des textes

Comme au dimanche précédent, pas un mot de Noël. Le regard se porte plus loin, vers la venue, majestueuse, presque écrasante du Christ de gloire. Et s’il est question de naissance, c’est de la nôtre, quand nous naîtrons à des cieux nouveaux et à une terre nouvelle.
Christ viendra comme Seigneur de puissance et berger de douceur (première lecture). Sans doute nous fait-il encore patienter (deuxième lecture). Ce qui importe, c’est de lui préparer la route en changeant de vie (évangile).

suite de la réflexion : http://www.portstnicolas.org/2e-dim-de-l-Avent-7-12-Commentaire.html

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 13:51

Commentaires des lectures

Première lecture

Le Deutero-Israël (Is 40-55) accompagne les exilés en Babylonie. La dure épreuve permet aux Israéliens de rentrer en eux et de se convertir. Le prophète constate le mouvement et le soutient. Il console ses compatriotes et leur annonce le retour en terre promise. Il approfondit sa théologie notamment sur le messianisme et sur le sens de la souffrance. Les chants du serviteur de Yahvé et notamment celui sur le serviteur souffrant en sont les signes les plus évidents.
Le texte proposé par la liturgie comporte trois oracles : l’appel à la consolation (Is 40,1-2), la préparation du chemin de retour (Is 40,3-5) et la proclamation de la bonne nouvelle à Sion (Is 40,9-11)
Le Deutero-Isaïe est vraiment un héraut d’une parole d’espérance pour quiconque veut bien accorder sa foi et sa confiance au Seigneur.

Evangile
Dans le premier verset de son œuvre, saint Marc livre le titre, la structure et la visée de son évangile. Celui-ci se propose d’évoquer le début de l’épopée que Jésus a suscitée dans le monde, le début de l’Eglise dont l’évangéliste vit et dont il témoigne. Tout a commencé par cette bonne nouvelle que Jésus est le messie et le Fils de Dieu. dans son histoire galiléenne, il s’est manifesté comme le Messie tant attendu (Mc 1,1- 8,30). Dans sa montée vers Jérusalem et sa croix, il apparaît comme le Fils de Dieu (Mc 8,31 – 16,7). Pierre, le représentant du monde juif, le confesse Messie (Mc 15,39) ; le centurion romain, le représentant du monde païen, reconnaît en lui le Fils de Dieu (Mc 15,39). Le premier verset contient somme tout le clef de l’interprétation de tout l’évangile. L’évangéliste ouvre alors son œuvre par trois récits d’introduction : le témoignage de Jean Baptiste (Mc 1,2-8 ), le baptême de Jésus (Mc 1,9-11) et l’évocation de ses tentations (Mc 1,12-13). La liturgie d’aujourd'hui ne retient que le premier de ces récits.
L’interprétation du personnage de Jean Baptiste se fait par le recours de deux citations. La première s’avère un mélange d’Ex 23,20 et de Mal (3,1). Dans l’Exode, le Seigneur se propose d’envoyer un ange devant son peuple pour qu’il veille sur lui au cours du voyage et le fasse parvenir au lieu qu’il lui a fixé. En Malachie, il se propose d’envoyer son messager pour qu’il déblaie un chemin devant sa face. Que ce soit le peuple dans sa marche ou le Seigneur dans sa venue, ils sont précédés par quelqu’un pour préparer le chemin ou pour annoncer sa manifestation. Le Baptiste est typé dans son rôle de précurseur. La seconde citation vient d’Is 40,3. L’oracle transmis par le prophète invite à préparer une route pour Yahvé qui ramènera son peuple au travers du désert arabique normalement infranchissable pour le commun des mortels. On remarquera facilement l’adaptation que Marc fait du texte d’Isaïe : il ne s’agit plus de passer par le désert, mais le Baptiste crie dans le désert. Actualisation oblige. Une fois de plus Jean Baptiste est typé dans son rôle de précurseur.
Jean Baptiste apparaît donc bien comme celui qui annonce et prépare le chemin à Jésus Messie. Il a été un prophète comme tant d’autres. Il appelle le peuple à la conversion. Il a déclenché un mouvement dans la Palestine : on n’a pas hésité à voir en lui un messie, voire le messie. Marc qui reconnaît en Jésus le Messie l’a réduit au rôle de précurseur de Jésus. Jean le percevra autrement. Sans doute avons-nous toujours besoin de précurseurs qui nous préparent à accueillir Jésus.

extraits d’une exégèse de Karl Gatzweiler, revue Feu Nouveau 1/52

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 14:04

Fais-nous voir ton amour !

Commencement
Le premier mot de l’évangile de Marc évoque d’emblée le premier mot de la Bible. Au commencement … l’esprit planait sur les eaux … et Marc nous met en face de celui qui baptise dans l’eau. Mais c’est pour annoncer tout de suite la venue de celui qui est plus puissant, et lui baptisera dans l’Esprit Saint.
Il y a donc une belle continuité entre l’ancienne et la nouvelle alliance. La première création va faire place aux cieux nouveaux et à la terre nouvelle, et c’est ici que cela commence. On comprend qjue ce soit une bonne nouvelle, un évangile ! Et ce premier verset synthétise déjà tout ce qui va suivre : « Dieu sauve », Jésus est le Messie, il est le Fils de Dieu.

L’œuvre du Seigneur
Voici donc le moment de faire du neuf. Pardonnés les crimes de Jérusalem (1ère lecture), noyés dans les eaux du Jourdain, les péchés de toute la Judée (évangile), oubliées les années d’attente impatiente (2ème lecture), voici le jour de l’amour et du salut de Dieu. Amour et vérité se rencontrent, justice et paix les embrassent (psaume).
Ce renouveau tant espéré, ce vieux rêve d’Israël chanté par les prophètes, c’est d’abord l’œuvre de Dieu lui-même. C’est quand l donne son bienfait que la terre donne son fruit, c’est lui qui vient comme un berger pour rassembler et nourrir son troupeau. Le Seigneur tient sa promesse : voici venir celui qui est plus puissant que le plus grand des enfants de la terre.

Préparer le chemin
Cependant, l’œuvre de Dieu ne se fera pas sans nous. Il s’agit de préparer son chemin. A travers les terres arides de l’humanité, où tant de montagnes d’incompréhension et de fossés d’indifférence divisent les gens, il faut abattre les barrières et ouvrir les frontières pour que de nouveaux chemins rendent possible la justice et la paix qui viennent de Dieu.

René Rouschop, revue Feu Nouveau 1/52

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 14:19

Proposition d’animation pour les plus jeunes

Convertissez-vous pour le Seigneur !

Le personnage central de cet évangile est Jean Baptiste. Son message est clair : une invitation à la conversion. Il ne suffit pas de veiller pour accueillir quelqu’un, il faut aussi se convertir, changer, retourner son cœur pour l’ouvrir à Jésus.

Nous pouvons découvrir qui est Jean Baptiste avec les enfants, ce qu’il dit, ce qu’il fait. (ndlr : voir plus loin le lien avec le site « idées caté »). Illustrer ce rappel par une belle reproduction de Jean Baptiste.
Afficher la phrase « Convertissez-vous pour préparer la venue du Seigneur ! ».
Inviter les enfants à expliquer le verbe « se convertir ». C’est changer son cœur, l’ouvrir au Seigneur.
Demander aux enfants pourquoi il nous faut « changer notre cœur ». Pour préparer le chemin du Seigneur car il vient.
Inviter les enfants à citer des actions concrètes pour préparer la venue du Seigneur, les écrire sur des bandelettes à placer autour de la reproduction de Jean Baptiste. Avoir éventuellement prévu des photos pour illustrer ces actions et compléter le tableau.
Découvrir avec les enfants que ce temps d’Avent est un moment favorable pour tracer un chemin au Seigneur dans son cœur pour accueillir Dieu mais aussi les autres qui nous entourent.

d’après une proposition de François Lear, revue Feu Nouveau 1/52

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 14:26

Propositions d'animation avec les plus jeunes

"Vivre l'Avent avec Jean Baptiste" - site 'idée caté' :
http://www.idees-cate.com/index.php?page=cate&seance=jean%20baptiste&titre=jean%20baptiste (dernière partie)

A partir de la première lecture - site 'Liturgie de la Parole avec les enfants' :
http://www.liturgie-enfants.com/recueil/B.2%E8me%20Dimanche%20de%20l%27Avent.htm

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 14:32

Une actualisation avec René Rouschop

Les trois temps de l’avent

Hier

Les Juifs déportés à Babylone ne peuvent pas croire que Dieu abandonne son peuple. Ils entrevoient une libération possible, et le retour à Jérusalem à travers le désert. Il faut préparer cette route au Seigneur.
Jésus est présenté d’emblée par Marc comme le messie, le Fils de Dieu. Mais son évangile montre la difficulté à le reconnaître comme tel. Après le travail de préparation de Jean Baptiste, il faudra du temps aux apôtres pour le proclamer “Christ” (par la bouche de Pierre, au chapitre 8 ) ... et c’est le centurion (romain) qui le reconnaîtra “Fils de Dieu” à la fin de l’évangile.
Le temps se fait long pour des chrétiens qui ne sont plus de la première génération : c’est pour quand, le retour du Seigneur ? Pierre les invite donc à la patience. Ils doivent aussi se préparer par une vie sans reproche, car le Seigneur tient toujours ses promesses.

Aujourd’hui

Des populations entières connaissent encore l’exil forcé. Le problème des réfugiés, politiques ou autres, est loin d’être résolu.
Les déserts des pays riches ne sont-ils pas surtout d’ordre spirituel ? Il ne suffit pas d’attendre passivement que le Seigneur nous donne un ciel nouveau une terre nouvelle ...

Demain

Nous allons fêter Noël. Préparer la crèche, c’est aussi préparer les coeurs, et préparer la terre nouvelle.
La reconnaissance de Jésus comme Christ et Fils de Dieu sera toujours un don de la grâce. Ceux qui sont baptisés dans l’Esprit auront à en témoigner.

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Sam 6 Déc - 14:36

Une réflexion d'actualité

S’il vous plaît, ne faites pas de promesses ! Ne promettez rien à ceux qui sont exilés sous le regard lâche des nations réfugiées derrière le devoir de non-ingérence, ni à ceux qui se racornissent de faim sur leurs terres craquelées de mort, ni à ceux qui ne voient arriver aucune raison d’espérer encore, ni à ceux qui tendent le coeur pour mendier des quignons d’amour, ni à ceux qui se sentent définitivement cimentés à la misère, ni à ceux qu’on a exclus de la communauté ... Ne promettez rien ou alors mettez-vous au travail avec Celui-là qui s’est avancé perdant sa vie et payant de son sang pour tenir la Promesse qu’il avait faite : “Je viens pour vous sauver”. Les promesses n’ont de sens que si on les réalise !

Chemin d’Avent, ed. Du Signe

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deuxième dimanche d'avent   Aujourd'hui à 17:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Deuxième dimanche d'avent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexions de l'Avent 2015, deuxième semaine (Vidéo - Père John Cannon)
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» L'AVENT
» En ce début d'Avent, qui veut dire « il viendra »,Comment accueillir Jésus tel qu'Il vient ?
» EN CE TEMPS DE "L'AVENT" : VIVONS DANS LA PAIX ET LA JOIE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMMAÜS :: SUR LE CHEMIN ... :: Lectures dominicales :: Temporal et Temps ordinaire B-
Sauter vers: