EMMAÜS

Notre coeur ne brûlait-il pas en nous tandis qu'il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Ecritures ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quatrième dimanche d'avent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Quatrième dimanche d'avent   Ven 12 Déc - 13:24

Lecture du second livre de Samuel (7, 1-5. 8b-12. 14a. 16)

Le roi David était enfin installé dans sa maison, à Jérusalem. Le Seigneur lui avait accordé des jours tranquilles en le délivrant de tous les ennemis qui l’entouraient. Le roi dit alors au prophète Nathan : “Regarde ! J’habite dans une maison de cèdre, et l’arche de Dieu habite sous la tente !” Nathan répondit au roi : “Tout ce que tu as l’intention de faire, fais-le, car le Seigneur est avec toi.”
Mais, cette nuit-là, la parole du Seigneur fut adressée à Nathan : “Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le Seigneur : Est-ce toi qui me bâtiras une maison pour que j’y habite ? C’est moi qui t’ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour que tu sois le chef de mon peuple Israël. J’ai été avec toi dans tout ce que tu as fait, j’ai abattu devant toi tous tes ennemis. Je te ferai un nom aussi grand que celui des plus grands de la terre. Je fixerai en ce lieu mon peuple Israël, je l’y planterai, il s’y établira, et il ne tremblera plus, et les méchants ne viendront plus l’humilier, comme ils l’ont fait depuis le temps où j’ai institué les Juges pour conduire mon peuple Israël. Je te donnerai des jours tranquilles en te délivrant de tous tes ennemis.
Le Seigneur te fait savoir qu’il te fera lui-même une maison. Quand ta vie sera achevée et que tu reposeras auprès de tes pères, je te donnerai un successeur dans ta descendance, qui sera né de toi, et je rendrai stable sa royauté. Je serai pour lui un père, il sera pour moi un fils. Ta maison et ta royauté subsisteront toujours devant moi, ton trône sera stable pour toujours.”

Psaume 88 [89]

Dieu ! Tu as les paroles d’alliance éternelle.

“Avec mon élu, j’ai fait une alliance
j’ai juré à David, mon serviteur :
J’établirai ta dynastie pour toujours,
je te bâtis un trône pour la suite des âges.

“Il me dira : Tu es mon Père,
mon Dieu, mon roc et mon salut !
Et moi, j’en ferai mon fils aîné,
le plus grand des rois de la terre !

“Sans fin je lui garderai mon amour,
mon alliance avec lui sera fidèle ;
je fonderai sa dynastie pour toujours,
son trône aussi durable que les cieux.”

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (16, 25-27)

Gloire à Dieu, qui a le pouvoir de vous rendre forts conformément à l’Évangile que je proclame en annonçant Jésus Christ. Oui, voilà le mystère qui est maintenant révélé : il était resté dans le silence depuis toujours, mais aujourd’hui il est manifesté. Par ordre du Dieu éternel, et grâce aux écrits des prophètes, ce mystère est porté à la connaissance de toutes les nations pour les amener à l’obéissance de la foi. Gloire à Dieu, le seul sage, par Jésus Christ et pour les siècles des siècles. Amen.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 26-38)

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : “Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi.” À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation, L’ange lui dit alors : “Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut : le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin.” Marie dit à l’ange : “Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ?” L’ange lui répondit : “L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu’Élisabeth, ta cousine a conçu elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait ‘la femme stérile’. Car rien n’est impossible à Dieu.” Marie dit alors : “Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole.”
Alors l’ange la quitta.

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche d'avent   Ven 12 Déc - 13:31

Commentaires sur les textes

Dans quelques jours, nous fêterons la naissance de Jésus. Ce dimanche en est la dernière préparation. La première lecture déroule une grande prophétie messianique qui précise que ce Messie naîtra de la maison de David. L’ange Gabriel, dans l’évangile, dira accomplie la prophétie en annonçant Jésus qui montera sur le trône de David. Mais ce fils de David est aussitôt appelé Fils du Très Haut. Ce mystère resté longtemps dans le silence, Paul le déclare révélé maintenant (deuxième lecture). Accueillons-le maintenant. Disons notre oui, notre fiat comme Marie.

Celle-ci va se détacher comme la figure unique, la dernière de l’Ancien Testament et déjà la première du Nouveau. Elle qui, le mieux, vit d’exemple l’attente, le désir, le confiant abandon à Dieu, la joie douce.


La suite des commentaires, ici : http://www.portstnicolas.org/4e-dim-de-l-Avent-21-12.html

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche d'avent   Ven 12 Déc - 14:16

Commentaires des lectures

ANNONCES


Marie figure de l’Eglise

L’annonce faite à Marie, associée à l’annonce faite à David, est au centre de la liturgie de ce 4ème dimanche. Cependant, ces annonces ne concernent pas en premier lieu ceux à qui la Parole de Dieu est adressée : elle concerne leur descendance. Lointaine pour David, proche pour Marie qui est fiancée à un homme de la maison de David (ndlr : même s’il n’en n’est rien dit dans le texte, on peut raisonnablement penser que Marie était aussi de la maison de David car, à cette époque, les mariages avaient lieu entre les membres d’une même famille). Toute l’attention est tournée vers l’enfant qui va naître : descendant de David, mais surtout Fils de Dieu – c’est pourquoi sa naissance sera l’œuvre de l’Esprit Saint.
Or les hommes aiment diriger eux-mêmes leurs œuvres et construire leurs maisons. David en est un bel exemple, quand il a réussi à réunir les douze tribus et qu’il veut construire un temple pour le Seigneur. C’est une manière astucieuse de mettre Dieu au service de ses propres projets. Le prophète est chargé de dire que le Seigneur ne se laisse pas utiliser. Il réalisera lui-même sa promesse, plus tard … et l’attente sera longue.
L’initiative revient donc à Dieu quand il envoie un autre messager à Marie, avec la même salutation que pour David : « Le Seigneur est avec toi ». Ici c’est la surprise et Marie demande des explications, mais elle se met en vérité au service du Seigneur : « que tout se passe selon ta parole ».
Ainsi devrait être l’Eglise. Toute entière attentive à la parole du Seigneur et au service de son œuvre. Sans prétendre conduire l’histoire humaine ni posséder la présence divine dans ses temples, ses dogmes ou ses tabernacles. comme la confiance de Marie a été éprouvée jusqu’à la croix, il ne faut pas s’étonner que la nôtre le soit aussi. Mais quelle joie de nous entendre dire que Dieu est à l’œuvre et qu’il nous confie la même tâche à première vue impossible : mettre au monde son Fils.

Parole et silence

Si Marie ne parle pas beaucoup, on ne peut pas en dire autant de saint Paul ! Celui-ci semble pourtant avoir conscience de la fécondité du couple silence-parole. En le paraphrasant à peine : « L’Evangile que je proclame … est resté dans le silence pour toujours, mais aujourd'hui il est manifesté ». On devine que la maison de Nazareth était une maison de silence, ou plus exactement : d’écoute. Celle-ci ne va pas sans celui-là. Si nous voulons vraiment donner la priorité à la parole de Dieu dans notre vie personnelle et dans la vie de nos communautés – et de nos célébrations – ne faut-il pas d’abord cesser tout verbiage et instaurer le silence ?

René Rouschop, revue Feu Nouveau 1/52

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche d'avent   Ven 12 Déc - 14:38

Pistes pour l’homélie

1. A partir de l’image de la maison. On consacre dut temps, de l’énergie, de l’argent … pour l’acheter, la construire, l’améliorer. Elle est un symbole lié à l’identité : être de la maison, l’esprit de la maison, la maison Untel. La maison de David, c’est le palais qu’il s’est construit,, et c’est surtout le rassemblement des tribus qu’il a réussi péniblement à unifier. D’où son idée de construire une maison pour Dieu : c’est une manière d’assurer la stabilité de son pouvoir. Mais Dieu lui fait comprendre qu’il montrera sa fidélité à ses promesse dans la descendance d’un roi. Le vrai pouvoir est à Dieu. Ici intervient Marie « fiancée à un homme de la maison de David ». Contrairement au roi, elle ne nourrit pas de projet ambitieux. Elle laisse faire Dieu. Elle ne sait pas comment, mais confiante en l’action de l’Esprit Saint, elle dit oui. Et Jésus, Dieu Sauveur, pourra habiter la maison de l’humanité, et la transformer … Le travail est loin d’être achevé.
2. L’initiative de Dieu. « L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée » : ces premiers mots sont déjà tout un programme. L’ange : c’est le messager, le chargé de mission, il ne parle pas en son nom propre. Gabriel signifie « force de Dieu », et il est envoyé par Dieu : on ne peut pas être plus claire pour dire que c’est Dieu qui a l’initiative. Une ville de Galilée appelée Nazareth : la Galilée est une terre éloignée du centre économique, politique et religieux de Jérusalem ; c’est une région où passent beaucoup d’étrangers – ce qui lui vaut le surnom de « carrefour des païens » - et, le nom de Nazareth n’existe pas dans les écrits anciens – autrement dit : nulle part ! C’est donc à partir de nulle part que l’histoire de l’humanité va trouver son sens. Pas tout à fait cependant. Il avait été dit par un autre porte-parole de Dieu, le prophète Nathan, que les promesse divines seraient concrétisées de façon définitive dans la descendance du roi David. Or à Nazareth, habite une jeune fille fiancée à un homme de la maison de David. En s’adressant à elle, le messager assure la continuité de l’ancienne alliance. « Gloire à Dieu qui a le pouvoir de vous rendre forts » écrira plus tard saint Paul, qui a lui-même fait l’expérience de la force de Dieu et d’un renversement de perspectives. Oui, la force, la maison, l’initiative viennent de Dieu. Ceci est proprement révolutionnaire dans notre société de compétition, où c’est à moi de montrer que je suis fort ! Comment accepter et accueillir l’initiative de Dieu ?

René Rouschop, revue Feu Nouveau 1/52

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche d'avent   Ven 12 Déc - 14:47

Avec les plus jeunes

Avec le récit de l’annonciation, Marie semble être au centre de l’évangile de ce dimanche. Mais en lisant attentivement, nous remarquons que le centre de cette annonce est bien Jésus, pour lequel l’évangéliste saint Luc n’hésite pas à énoncer ses qualités principales : grand, Fils du Très Haut , Saint, Fils de Dieu. N’oublions pas que le prénom « Jésus » signifie « le Seigneur sauve ». Même si Marie est très vénérée dans l’Eglise, soyons attentifs au ait qu’elle nous conduit toujours vers son Fils Jésus, qui est le centre de la foi.

Découvrir l’évangile avec les enfants

- Placer une icône de la Vierge avec l’enfant Jésus dans un coin aménagé et allumer une veilleuse devant l’icône.
- Inviter les enfants à dire à voix haute les noms qu’ils souhaitent donner à la Vierge Marie. Les écrire sur des bandelettes de différents couleurs et les placer autour de l’icône. Reprendre également les noms donnés dans le récit du jour.
- Inviter les enfants à retrouver les « qualités » qui sont données à Jésus dans l’évangile de ce dimanche ; les écrire également sur des bandelettes mais d’une autre couleur. Les placer devant l’icône.
- Inviter les enfants à découvrir le sens du prénom « Jésus », en plaçant au milieu des bandelettes « Jésus = le Seigneur sauve ».
- Découvrir avec les enfants que le récit évangélique de ce dimanche nous présente déjà le résumé de toute la mission de Jésus. Il vient pour réaliser la promesse de Dieu de sauver les hommes.

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche d'avent   Ven 12 Déc - 14:54

D'autres animations avec les plus jeunes :

A partir de l'épître : http://www.idees-cate.com/
(aller sur 'célébration' et ensuite sur 'fiches dominicales, année B')

A partir de la première lecture :
http://www.liturgie-enfants.com/recueil/B.4%E8me%20Dimanche%20de%20l%27Avent.htm

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quatrième dimanche d'avent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quatrième dimanche d'avent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» L'AVENT
» En ce début d'Avent, qui veut dire « il viendra »,Comment accueillir Jésus tel qu'Il vient ?
» EN CE TEMPS DE "L'AVENT" : VIVONS DANS LA PAIX ET LA JOIE !
» Une petite réflexion de l'Avent avec coeurtendre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMMAÜS :: SUR LE CHEMIN ... :: Lectures dominicales :: Temporal et Temps ordinaire B-
Sauter vers: