EMMAÜS

Notre coeur ne brûlait-il pas en nous tandis qu'il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Ecritures ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quatrième dimanche dans l'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Quatrième dimanche dans l'année   Jeu 29 Jan - 21:50

LES TEXTES DU JOUR

Lecture du livre du Deutéronome (18, 15-20)

Moïse dit au peuple d’Israël : “Au milieu de vous, parmi vos frères, le Seigneur votre Dieu fera se lever un prophète comme moi, et vous l’écouterez. C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu, au mont Horeb, le jour de l’assemblée, quand vous disiez : ‘Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu, je ne veux plus voir cette grande flamme, je ne veux pas mourir !’ Et le Seigneur me dit alors : ‘Ils ont raison. Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi; je mettrai dans sa bouche mes paroles, et il leur dira tout ce que je lui prescrirai. Si quelqu’un n’écoute pas les paroles que ce prophète prononcera en mon nom, moi-même je lui en demanderai compte. Mais un prophète qui oserait dire en mon nom une parole que je ne lui aurais pas prescrite, ou qui parlerait au nom d’autres dieux, ce prophète-là mourra’.”

Psaume 94 [95]

Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur mais écoutons la voix du Seigneur.

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu’à lui en rendant grâce
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu;
nous sommes le peuple qu’il conduit.

Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ?
“Ne fermez pas votre cœur comme au désert
où vos pères m’ont tenté et provoqué
et pourtant ils avaient vu mon exploit.”

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (7, 32-35)

Frères, j’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur. Celui qui est marié a le souci des affaires de cette vie, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé. La femme sans mari, ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, elle veut lui consacrer son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de cette vie, elle cherche comment plaire à son mari. En disant cela, c’est votre intérêt à vous que je cherche; je ne veux pas vous prendre au piège, mais vous proposer ce qui est bien, pour que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 21-28 )

Jésus, accompagné de ses disciples, arrive à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme, tourmenté par un esprit mauvais, qui se mit à crier : “Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu”. Jésus l’interpella vivement : “Silence ! Sors de cet homme.” L’esprit mauvais le secoua avec violence et sortit de lui en poussant un grand cri. Saisis de frayeur, tous s’interrogeaient : “Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! Il commande même aux esprits mauvais, et ils lui obéissent.” Dès lors, sa renommée se répandit dans toute la région de la Galilée.

du site "Port Saint Nicolas"

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Jeu 29 Jan - 21:53

COMMENTAIRES DES LECTURES

Une question parcourt l’Évangile de Marc, qui prend le tour de l’interrogation, de l’étonnement. Qui est cet homme ? D’où lui vient cette autorité, ce pouvoir ? Ce qui étonne le plus c’est cet enseignement nouveau, proclamé avec autorité, avant même l’exorcisme. La Bonne Nouvelle c’est le Christ lui-même. Il n’est pas porte-parole. Il est la Parole. Il est Dieu.

La suite des commentaires ici : http://www.bible-service.net/site/375.html

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Jeu 29 Jan - 22:15

AU FIL DES LECTURES

Première lecture

Selon l’évangile du jour, l’autorité du Christ impressionne ses auditeurs. Déjà cet extrait du « code deutéronomique » (Dt 12-16), section centrale du livre, rapporte l’annonce, par Moïse, d’une haute figure prophétique qui fera autorité.
Plusieurs traits caractériseront ce prophète. D’abord, c’est Dieu qui le suscitera en le prenant dans la communauté elle-même. Ce prophète « comme » Moïse. Comme lui, il dira ce que Dieu lui-même lui prescrira ; ses paroles seront celles que Dieu « mettra dans sa bouche » : l’expression caractérise la transparence du porte-parole de Dieu. Au début de sa mission, Moïse protestait de son incapacité à parler ; Dieu lui avait alors répondu : « Je serai avec ta bouche et je t’indiquerai ce que tu devras dire ». Selon l’évangile de Jean spécialement, Jésus plus que tout autre répète à l’envi qu’il ne parle pas à partir de lui-même, mais que son enseignement , il le reçoit tout entier de son Père. Le prophète promis parlera légitimement au nom de Dieu, à la différence de ceux qui usurperaient ce nom ou parleraient au nom d’autres dieux. Son accréditation lui vaudra d’être parfaitement écouté. Une telle invitation à l’écoute, caractéristique de la perspective deutéronomiste – « Ecoute, Israël ! … » - retentira encore à la Transfiguration, quand la voix du Père demandera instamment qu’on écoute son Fils. Et cela, sur la montagne et en compagnie de Moïse et d’Elie, ces deux familiers du Sinaïe (ou mont ‘Horeb’). Comme le rappelle notre v. 16, le peuple terrifié y avait dit à Moïse : « Parle-nous, toi, et nous t’écouterons ; mais que Dieu ne nous parle pas, car alors c’est la mort ».

Evangile

Marc développe peu les enseignements de Jésus pour se centrer sur son agir. Après l’appel d’André, Simon, Jacques et Jean (cfr dimanche passé), l’évangéliste en vient donc directement à cette intervention de Jésus, d’emblée accompagnée de ses premiers disciples. Nous sommes dans la synagogue de Capharnaüm un jour de sabbat. Ainsi s’ouvre une section sur l’activité de Jésus qui se conclura en 3,1-6 par une guérison au même endroit durant un autre sabbat, entraînant alors déjà l’hostilité franche de pharisiens et d’hérodiens.
Les vv. 21.22 puis 27 encadrent l’épisode. Ils mentionnent sans le développer l’enseignement de Jésus et l’autorité qui en émane et s’incarne en gestes efficaces.
Notons aussi comment l’ « écoute » qu’appelle la parole de Jésus s’impose aux pires réfractaires, ces esprits mauvais qui « lui obéissent » (v.27).

Philippe Wargnies, revue ‘Feu nouveau’, 52/2

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Jeu 29 Jan - 22:29

JESUS, LE VRAI PROPHÈTE EN PAROLES ET EN ACTES
Quelques mois après le Synode des Evêques (octobre 2008) consacré à la Parole de Dieu, prenons au sérieux le message des prophètes et en particulier du Seigneur Jésus, « le » prophète en qui Dieu nous a tout dit.

- Deutéronome 18. La fidélité du prophète à sa mission et à l’écoute du prophète par le peuple élu sont à comprendre dans el cadre de l’Alliance passée par Dieu avec Moïse à l’Horeb. L’essence du prophétisme nous prépare à entendre Jésus qui étonne ses auditeurs par la nouveauté de sa parole, comme si la connaissance de Dieu allait passer un nouveau cap.

- Psaume 94. La fidélité attendue du prophète doit aussi caractériser l’attitude du peuple de Dieu. Qu’aujourd'hui, les chrétiens ne ferment pas leur cœur comme leurs pères autrefois dans le désert, mais qu’ils écoutent sa Parole.

- 1 Corinthiens 7. Paul fait ici l’éloge d’une situation favorable au service exclusif de Dieu, celle des chrétiens qui se consacrent à Dieu dans le célibat consacré et disponibilité n’est pas automatique. Ici encore, la fidélité en est la condition « sine qua non ».

- Marc 1. Après le choix des premiers disciples, Jésus annonce l’Evangile et délivre un possédé. Ces trois activités initiales le caractérisent bien. L’annonce de la Bonne Nouvelle en actes et en paroles en souligne toute la vérité. Par ailleurs, Jésus ne sera pas un témoin solitaire ; les disciples et aujourd'hui la communauté chrétienne seront porteurs du « message de bonheur » offert par Dieu à l’humanité.

André Haquin, revue Feu Nouveau, 52/2

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Mar 3 Fév - 21:35

ACTUALISATION

Fidélité du prophète
L’institution prophétique est une réalité majeure dans le peuple de l’Alliance. Le prophète est comme un « veilleur » au milieu de ses frères, un conseillé, et surtout le porte-parole de Dieu, son représentant. Sa qualité majeure est donc la fidélité. S’il ne dit pas la Parole du Seigneur, il devra en rendre compte. De même, si le peuple ne reçoit pas sa Parole, il se montre infidèle à Dieu qui lui envoie sont messager.
N’oublions pas que tous les membres de la communauté chrétienne sont concernés : « vous êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 Pierre 2). Peuple entièrement prophétique, les chrétiens ont non seulement à accueillir la Parole de Dieu, mais à porter témoignage en actes et en paroles. Ils ont à « annoncer les merveilles » de celui qui les a conduits à sa lumière.

Fidélité du Christ, « le » prophète
Déjà aux origines, la Parole prononcée par le créateur était efficace : « que la lumière soit ! et la lumière fut ».
Qui est-il donc, celui-là, qui parle pareillement de Dieu et fait les gestes de délivrance qui appartiennent à Dieu seul, source de toute vie ?
Il faudra bien du temps aux disciples pour découvrir la véritable identité de Jésus ; l’évangile de Marc est celui qui souligne le mieux la lenteur des disciples (et la nôtre !), car il ne s’agit pas d’une connaissance notionnelle, mais d’une communion avec l’Envoyé de Dieu qui comporte un accueil et se mue en une participation intime à sa mission.
Dans la vie et la foi évangéliques au contraire, tout se joue au plan de la libre réponse de la personne. Dès lors, lorsque l’homme se détermine pareillement, on peut tout espérer : la créativité évangélique sera à l’appel. L’exemple des apôtres en est le signe, bien qu’ils restent des humains capables de faiblesse, et même du reniement passager de leur maître.

André Haquin, revue Feu Nouveau, 52/2

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Mar 3 Fév - 21:36

LOUANGE

Sois béni, Jésus, Verbe de Dieu.
Ta Parole nous éveille à la vie véritable ;
elle ne cesse de nous révéler
la grandeur de notre appel
et la beauté du Royaume.

Sois béni, Sagesse de Dieu.
Ta venue guérit nos blessures
et comble d’espérance des hommes :
un monde nouveau s’ouvre
devant tous ceux qui te suivent.

Sois béni, Jésus, Envoyé de Dieu.
Tu es lumière en toute ténèbre,
vie et grâce en toute souffrance.
Tu nous délivres du péché
et nous rends à nos frères
dans la force de l’Esprit.

Jacques Thunus, revue Feu Nouveau, 52/2

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Evelyne
Admin


Nombre de messages : 364
Age : 60
Localisation : Floreffe (près de Namur) Belgique
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Mar 3 Fév - 22:14

AVEC LES PLUS JEUNES

Les évangiles des 4ème et 5ème dimanches du temps ordinaire B racontent la première journée de Jésus à Capharnaüm. Jésus enseigne dans la synagogue, libère un homme d’un esprit mauvais, guérit les malades et prie longuement Dieu son Père. Tout la vie chrétienne y est résumée : annoncer la Parole de Dieu, combattre le mal, soulager la souffrance et prier Dieu.

1. Accueillir la Bonne Nouvelle
La ville de Capharnaüm se trouve le long du lac de Galilée. C’est un port très fréquenté. Chaque sabbat, jour consacré à Dieu, les Juifs se rendent à la synagogue. Le verbe « enseigner » revient quatre fois dans le texte : l’enseignement de Jésus frappe ses auditeurs, il possède une autorité, il est nouveau, la parole de Dieu touche le cœur et le surprend.
L’esprit mauvais s’oppose à la sainteté de Dieu et il enchaîne l’homme. Jésus vient libérer et vaincre le mal. Les miracles et les guérisons sont les signes de l’arrivée du Règne de Dieu et ils ont toujours un lien avec la foi. Jésus vient casser la mentalité selon laquelle la maladie, la souffrance physique ou mentale étaient considérées comme une punition de Dieu. Les paroles de Jésus sont « des paroles-énergie, des paroles-actes » (P.H. MENOUD).

2. Découvrir la Bonne Nouvelle avec les enfants
- A l’aide d’une carte et si possible avec des photos, se représenter les lieux où se passe la scène : à Capharnaüm, un port le long du lac rempli de monde ; dans la province de Galilée, une terre païenne ; dans la synagogue, la maison de prière des Juifs.
- Repérer les personnages du récit : Jésus avec ses disciples, ceux qui l’écoutent et le suivent, un homme pris et enchaîné par le mal tous, c'est-à-dire la foule.
- Se poser la question : que se passe-t-il ? Quelle est la nouveauté du Royaume de Dieu ? Jésus enseigne dans la synagogue le jour du sabbat. Ses paroles sont nouvelles, elles étonnent, elles annoncent le Règne de Dieu. L’esprit mauvais qui possède l’homme ne les supporte pas et il crie : « Tu es le Saint, le Saint de Dieu ! » Jésus commande à l’esprit mauvais et en libère l’homme : « Silence ! Sors de cet homme ! » La foule effrayée découvre en Jésus une nouveauté : des paroles et des actes qui disent et montrent Dieu, un Dieu de vie plus fort que le mal.

3. Prier la Bonne Nouvelle dans l’eucharistie
Mettre en évidence la première partie du Notre Père qui contient des demandes pour Dieu : que son Nom soit sanctifié (rendu saint ), que son Règne vienne (une nouveauté de vie et d’amour).

Nancy de Montpellier, revue « Feu Nouveau », 52/2

_________________
Evelyne, paroisse de Floreffe (Belgique)
Faites tout ce qu'il vous dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cateflo.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quatrième dimanche dans l'année   Aujourd'hui à 4:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Quatrième dimanche dans l'année
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrons dans l'année de la FOI et de la JOIE sans fin, avec Luisa PIccarreta
» Rêves d'espace de la Nasa...dans les années 60'
» Vomir plusieurs fois dans l'année ?
» L'institution des masses dans les années 30 et l'esthétisation du politique dans le monde occidental
» Nombre de semaines travaillées dans l'année.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMMAÜS :: SUR LE CHEMIN ... :: Lectures dominicales :: Temporal et Temps ordinaire B-
Sauter vers: